L’Audit Analytique – Environnement

Ferme de panneaux photovoltaiques - Centrale solaire

Etes-vous concerné ?

Un audit environnemental peut être appliqué à tous les types d’investissement du moment que l’activité considérée est en cours d’exploitation. On peut très bien réaliser un audit général comme il est aussi possible de mener un audit beaucoup plus pointu sur un sous secteur particulier, à l’exemple du volet déchets.

L’audit environnemental couvre tous les secteurs d’activité économique et est applicable à tout organisme qui souhaite :

  • élaborer un premier plan de gestion environnemental (Plan Environnement Entreprise appelé aussi Classeur environnemental, base du Système de management environnemental) même en l’absence d’une réglementation nationale suffisamment avancée (anticipation) ;
  • se mettre en conformité par rapport à la législation et aux réglementations environnementales (auquel cas le promoteur est tenu de participer aux frais d’évaluation de son dossier conformément aux dispositions du décret MECIE). Notons aussi les exigences liées à la ratification de certaines Conventions internationales ;
  • mettre en œuvre, maintenir et améliorer un système de management environnemental ;
  • s’assurer de sa conformité avec la politique environnementale établie ;
  • démontrer à autrui sa conformité ;
  • rechercher la certification/l’enregistrement de son système de management environnemental auprès d’un organisme extérieur ;
  • réaliser une auto-évaluation de son système de gestion environnementale.

Les Objectifs de l’audit environnemental analytique :

Il s’agit en premier lieu de comprendre quelles sont les activités de votre organisation considérée puis d’appréhender les différents aspects environnementaux au regard de vos activités :

  • à la fois pour ce qui entre dans les processus (matières premières, entrants liquides, énergie) ;
  • et pour ce qui est généré par les activités (déchets, rejets atmosphériques, rejets liquides, produits finis).
L’audit environnemental analytique :
  • Complète le diagnostic initial lors de la démarche de mise en œuvre d’un système de management environnemental (SME). Il comporte l’analyse des pratiques, la gestion des ressources, l’évaluation des aspects environnementaux et la détermination des aspects significatifs (AES) ;
  • Crée un état des lieux précis pour évaluer les mises en conformité nécessaires par rapport :
    • A un  référentiel normatif donné  (ISO 14001, EMAS, SD21000, éco label, écocert, écolabels, agriculture biologique,  bilan carbone, Audit intégré QSE …) ;
    • A la réglementation en vigueur ;
  • Permet d’initier un travail rigoureux de management de l’environnement, que ce soit dans le cadre de projet de certifications ou de politique de développement durable de votre entreprise ou du territoire dans le cas de collectivité ;
  • Permet de mettre en évidence toutes les non-conformités que comporte votre démarche.

L’audit environnement comprend la situation au niveau des équipements et installations ainsi que la situation administrative par rapport à la gestion des déchets et aux exigences légales concernant l’ensemble des thèmes environnementaux issus du code de l’environnement et de la nomenclature des Installations classées pour la protection de  l’environnement (ICPE) soumises à déclaration ou à autorisation.

Il peut également prendre en compte les exigences réglementaires fixées par votre arrêté d’autorisation d’exploiter le cas échéant.

De manière commune, les thèmes pouvant être abordés sont les suivants :

  • Air
  • Eau
  • Déchets
  • Bruits et vibrations
  • Odeurs
  • Impacts sanitaires
  • Risques sanitaires – la légionellose –
  • Sites et sols pollués
  • Sources radioactives et radioprotection
  • Risque incendie
  • Risque explosion
  • Risques toxiques
  • Utilisation de produits dangereux
  • Circulation de véhicules et transport de matières dangereuses
  • Risque foudre
  • Autres risques : inondation, séisme, après Mine

Durée de l’audit environnemental analytique :

L’audit environnemental  est une prestation ponctuelle de durée courte à moyenne.

Il se matérialise par 1 journée à plusieurs journées d’audit selon la taille,  les activités de votre entreprise mais aussi le référentiel choisi ainsi que le champ de l’audit (thèmes environnementaux pris en compte).