La prévention des risques peut être une affaire rentable

Publié le par dans : Sécurité.

La prévention des risques professionnels est-elle un obstacle à l’efficacité économique ? Plusieurs études montrent le contraire. Réduire les risques et améliorer les conditions de travail permet le plus souvent d’accroître la compétitivité de l’entreprise. Une démarche à la portée de tous, y compris des TPE.

Les mesures de prévention sont perçues très souvent comme un coût net pour l’entreprise, d’autant plus difficile à supporter en temps de crise. Pourtant, ces actions peuvent contribuer à sa performance économique et devenir un argument pour la prévention. Gain de temps, qualité optimisée, nouveaux marchés et gain de productivité, sont autant de bénéfices constatés par les entreprises qui se sont engagées dans des actions concrètes.
Un bilan économique global positif
Qu’en est-il des gains escomptés ? Plusieurs travaux sur le sujet ont émergé ces dernières années. C’est le cas d’une étude publiée en septembre 2011 par l’association internationale de la Sécurité sociale (AISS), à partir d’un questionnaire remis à 300 sociétés, implantées dans 15 pays.
Cette enquête conclut que les actions en santé et sécurité procurent des avantages directs à l’entreprise, à raison d’un ratio de retour sur investissement de 2,2. Concrètement, cela signifie qu’une entreprise qui s’est engagée dans cette démarche, peut espérer un retour potentiel de 2,20 euros pour chaque euro investi dans la prévention, par année et par salarié.
Ce retour sur investissement n’est toutefois pas systématique. Pour atteindre de tels rendements, il est en effet crucial pour l’entreprise de faire les bons choix, en concentrant ses moyens sur les principales lacunes constatées en santé et sécurité. La meilleure des méthodes consistant pour l’employeur à se référer au document unique d’évaluation des risques, de façon à bien hiérarchiser les actions à mener et à identifier les investissements prioritaires.
Autre étude instructive, celle menée par l’OPPBTP en 2013 (disponible sur le site www.preventionbtp.fr, rubriques Documentation). Moins classique dans son approche, elle porte sur 101 actions de prévention menées par 27 entreprises de tailles diverses, couvrant 90 % des métiers du secteur.
Premier constat : dans la majorité des cas étudiés, l’impact des actions menées par les entreprises du BTP s’avère positif. L’étude révèle en effet un rendement global (rapport gain/coûts) de 2,19. Autrement dit, pour 100 euros engagés dans une action de prévention, les gains économiques sont de 219 euros.
L’étude montre par ailleurs que le payback moyen, c’est-à-dire, le retour sur investissement, est relativement bas : une année et demie, pour des actions de prévention d’une durée moyenne d’un peu plus de 5 ans.
Second constat : les gains observés se situent sur des axes majeurs de la compétitivité des entreprises :
• la productivité : le travail en sécurité s’accompagnant d’une plus grande efficacité des temps passés ;
• les achats : une utilisation plus maîtrisée des ressources permet d’enregistrer des gains sur ce poste clé ;
• la qualité : 80 % des actions étudiées sont en relation avec des gains liés à la qualité ;
• la marge : 13 % des actions étudiées ont permis de développer le chiffre d’affaires et la marge de l’entreprise, en ouvrant la porte à des activités connexes, au travers de l’action engagée.

Des actions à la portée de tous

Si les grandes entreprises qui ont une capacité plus importante à investir, retirent de leurs actions de prévention un gain net supérieur en valeur, ce ne sont pas elles qui présentent les meilleurs rendements.
Balayant une idée reçue, l’étude de l’OPPBTP, prouve en effet que les actions qui affichent les meilleurs rendements, sont celles qui souvent représentent un investissement initial faible (< à 5.000 euros), tout comme celles liées aux changements de produits et de méthodes.
Les TPE de moins de 20 salariés qui dans l’étude bénéficient d’un rendement supérieur à 3, ont donc tout à gagner. D’autant, qu’outre les faibles montants nécessaires à la mise en place d’actions, on observe pour ces entreprises des temps de retour sur investissement relativement bas, permettant d’engager des actions de prévention avec une avance de trésorerie limitée dans le temps.

Il est à noter que si les entreprises de plus de 50 salariés ont des actions de prévention qui présentent un rendement inférieur à la moyenne, ces mêmes entreprises bénéficient en revanche des meilleurs ratios par action engagée.
QHSE Concept vous accompagne

QHSE Concept, cabinet d’études spécialisé dans la sécurité au travail vous accompagne dans toutes vos démarches en matière de santé et sécurité au travail :
- élaboration document unique d’évaluation des risques professionnels,
- accompagnement sur la mise en place d’une démarche de gestion de la santé et la sécurité au travail,
- aide à la mise en place d’un CHSCT ainsi que la formation des membres du CHSCT,
- réalisation de plan de prévention,
- …

Mots-Clés : ,

Laisser une réponse :
  • (ne sera pas publiée)

HTML : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>